Le bien être avec la plante de l’ortie

Complément alimentaire Ortie Bio - 200 comprimés
  • Ortie Bio (Feuille) - 200 comprimés - 400mg
  • Produit issu de l'agriculture biologique
  • 2 à 3 comprimés par jour avec un grand verre d'eau, à consommer dans le cadre d'une alimentation équilibrée.

L’ortie, au-delà de sa mauvaise réputation, constitue un trésor de bienfaits pour l’organisme humaine. Il contient des acides naturels divers, des principes actifs majeurs, des vitamines, des oligo-éléments et bien d’autres constituants naturels qui font d’elle l’une des plantes bienveillantes de l’homme. Mais qu’est-ce que la plante d’Ortie ? Quelles sont ses origines, sa famille et ses caractéristiques ?

Mieux connaître la plante d’ortie

De la famille des urticaceae, la plante d’ortie, encore connue sous le nom d’Ortie dioïque est une plante herbacée. Sa caractéristique majeure est sa capacité à disposer de fleurs mâles et de fleurs femelles, sur différents pieds. Sa tige et ses feuilles sont recouvertes d’une pilosité urticante c’est-à-dire qu’elle délivre une sécrétion organique riche en acide formique. L’acide formique est la molécule responsable des irritations et des démangeaisons cutanées. Elle est également contenue dans les morsures des insectes comme les abeilles ou encore les fourmis.

Les bienfaits de l’ortie pour une meilleure santé

La plante d’ortie contient de nombreuses vertus qui agissent sur l’ensemble du corps humain. De la tête aux pieds en passant par la masse osseuse et la circulation sanguine, l’ortie est utilisée pour :

Des traitements diurétiques

La plante est utilisée sous forme de feuilles séchées, d’infusion ou de capsules pour irriguer les organes d’épuration que sont les reins et la vessie. Elle est aussi utilisée pour stimuler la fonction rénale en cas de dysfonctionnement de celle-ci et renforce également la prostate. L’ortie agit sur l’hypertrophie de la prostate grâce aux stérols qu’elle contient. De plus, la racine de la plante d’ortie soulage la prostate en cas d’inflammation.

 

Des traitements détoxifiant

La plante d’ortie permet également de brûler les graisses et par la même occasion d’éliminer les toxines présentes dans l’organisme. Grâce à ces constituants de premier ordre, l’ortie libère des principes actifs qui luttent contre la cellulite (inflammation du tissu sous-cutané) ; elle a également une fonction cathartique. En d’autres termes, cette plante est le grenier de la médecine.

 

L’allergie

La plante agit également comme un antihistaminique et soulage les symptômes de rhume.

 

Des traitements cicatrisants et astringents

La peau aussi n’échappe pas au domaine d’intervention de la plante d’ortie. Grâce aux sels minéraux et oligo-éléments qu’elle contient, la plante d’ortie stimule la régénérescence des cellules cutanée, agit sur la perte des cheveux, de même que le vieillissement précoce des ongles. tout comme l’aloe vera et ses propriétés cicatrisantes.

 

  • Une reminéralisation de la masse osseuse : la plante d’ortie contient du magnésium, du calcium et de la silice qui agissent efficacement contre la diminution de la masse osseuse. En d’autres termes, elle permet de prévenir l’ostéoporose.

Les minéraux contenus dans l’ortie

La plante peut être considérée comme le réservoir naturel des vitamines, car elle contient autant de vitamines C qu’il n’en aurait dans 6 oranges. Les autres vitamines contenues dans la plante d’ortie sont les vitamines B2, B5, B9, et K ainsi que la provitamine A. De plus, toutes les fonctions bienfaisantes de la plante sont également garanties par les sels minéraux et les oligo-éléments tels que le calcium, le chlore, le magnésium, le potassium, le zinc, le manganèse, le silicium, le fer, le souffre et le cuivre qu’elle contient. Toutes les parties de la plante à l’exception de la tige sont utilisées, car chacune d’entre elles procure des apports médicamenteux importants. Toutefois, une consommation contrôlée doit être faite. Pour un usage interne par exemple, l’ortie peut être consommée en infusion, en gélule, en jus ou même être cuisinée (à condition de bien suivre les instructions en la matière). Pour un usage externe, utiliser l’ortie en lotion, en infusion ou encore en cataplasme.

Les commentaires sont clos.