Aloe vera et les brûlures

L’aloe vera est un produit qui revient à la une des magazines à chaque été, il faut dire que ses capacités à soulager les coups de soleil, égalent en tous points la fameuse Biafine, cette crème miraculeuse dont on se tartine dès que l’on est un peu rouge.

L’aloe vera et les coups de soleil

Un coup de soleil est loin d’être une brûlure anodine et superficielle, elle peut avoir des conséquences sérieuses et faire particuliL’aloe vera et les brûluresèrement souffrir et endommager la peau.

Les coups de soleil n’ont rien de nouveau, et sous d’autres tropiques et à d’autres époques, les Grecs ou encore les Egyptiens faisaient déjà usage de l’aloe vera pour soulager l’épiderme suite à une exposition trop prolongée au soleil.

La principale qualité de l’aloe vera dans ce domaine est de réhydrater la peau en profondeur et de l’aider à se reconstruire.

Une propriété d’ailleurs scientifiquement constatée et les études dans ce domaine sont très claires.
L’aloe vera pour les brûlures de premier et de deuxième degré est de loin plus efficace qu’un traitement classique avec une crème antibactérienne à base de sulfadiazine d’argent.

Les résultats des test sont sans appel, l’aloe vera permet de guérir à près de 20 % plus vite qu’avec un médicament classique

L’aloe vera et les brûlures mineures

Un coup de soleil est assimilable à une brûlure et l’utilisation de l’aloe vera est vivement recommandée.

Il est important dans le cas d’une brûlure, dans un premier temps de refroidir la zone touchée en la plongeant ou la passant sous l’eau froide.

Puis ensuite on appliquera de façon généreuse du gel d’aloe vera. Si toutefois la douleur est trop importante pour cette application, il suffira d’enduire une gaze stérile de gel d’aloe vera ou de crème à base d’aloe vera et de la poser sur la partie brûlée.

L’aloe vera en plus d’hydrater la peau a également des propriétés antalgiques et apaisera la douleur.

N’hésitez toutefois pas à consulter un professionnel de santé pour plus de sécurité.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *